Wanderweg zwischen Brissago und Centovalli im Tessin

Politique touristique

Conditions cadres

Dans la Suisse fédéraliste, le tourisme est soutenu à la fois au niveau fédéral comme cantonal. Les deux niveaux travaillent main dans la main: les cantons sont actifs sur le terrain et créent des conditions optimales. La Confédération veille à ce que les conditions cadres soient efficaces. Du côté du tourisme, la FST peut compter sur le soutien de diverses associations touristiques et économiques.

Le rôle de la Confédération

La Suisse ne connaît pas de loi sur le tourisme au niveau fédéral. La politique du tourisme est plutôt une tâche transversale. Les domaines politiques les plus divers, comme l'aménagement du territoire, la politique régionale, la politique des transports, la politique européenne, la politique financière, etc. ont une influence directe ou indirecte sur le secteur du tourisme.

L'article 103 de la Constitution fédérale autorise la Confédération à prendre des mesures pour promouvoir certains secteurs économiques ou certaines professions. Plusieurs lois et ordonnances fédérales contiennent des dispositions qui concernent le tourisme. En conséquence, plusieurs départements et offices fédéraux sont actifs dans le domaine du tourisme.

Secrétariat d'État à l'économie (SECO)

Le système politique suisse se caractérise par une imbrication entre les lois nationales et les lois cantonales/communales. Au niveau national, le SECO est responsable des mesures directes de politique touristique. Cela se fait principalement par le biais des instruments de promotion.

La stratégie touristique

En novembre 2021, le SECO a rendu compte de la mise en œuvre de la stratégie touristique de la Confédération. Parallèlement, le Conseil fédéral a présenté une stratégie touristique actualisée et renouvelée, qui poursuit les cinq objectifs suivants:

  • Améliorer les conditions-cadres

  • Promouvoir l'entrepreuneuriat

  • Contribuer au développement durable

  • Saisir les opportunités du numérique

  • Renforcer l'attrait de l'offre et la présence sur le marché

En savoir plus sur la stratégie touristique

Recovery Programm

Le 1er septembre 2021, le Conseil fédéral a adopté un programme de relance pour le tourisme suisse, qui a pour objectif de promouvoir la reprise de ce secteur après la pandémie de Covid-19. Le programme vise en particulier à stimuler la demande et à maintenir la capacité d’innovation.

En savoir plus sur le Recovery Programm

Département fédéral des finances (DFI)

A l'instar de certaines autres branches de l'économie, le tourisme bénéficie d'un taux de TVA réduit. Il est d'une importance capitale pour provoquer un allègement des coûts des établissements d'hébergement et renforce, surtout en période de franc fort, la compétitivité de la branche par rapport aux pays voisins.

En savoir plus sur le taux spécial pour les prestations d'hébergement

Le rôle des cantons

La plupart des cantons disposent d'une loi sur le tourisme (voir tableau). Certains cantons, particulièrement actifs dans cette branche, ont des administrations ou des bureaux qui lui sont spécifiquement dédiés. C'est le cas pour les cantons de Berne, du Valais, des Grisons, du Tessin et de Saint-Gall.

Qui fait quoi?

À l'intérieur des cantons, ce sont surtout les exécutifs des communes particulièrement actives dans le tourisme. S’y ajoutent des commissions spéciales qui agissent en rapport avec les questions touristiques et politiques. Les fédérations touristiques cantonales, régionales et subrégionales ainsi que les destinations travaillent activement conjointement avec les cantons et les communes.

Comment ces instances sont-elles financées?

Pour assurer la couverture des frais liés à la promotion touristique, les cantons peuvent actionner plusieurs leviers:

  • Taxes de séjour

  • Taxes d’hébergement

  • Taxes de promotion du tourisme

Canton

Loi

Informations

Argovie

Loi sur l’encouragement de l’innovation et de la coopération

du 1er janvier 2021

plus

Appenzell Rhodes-Intérieures

Loi sur l’encouragement du tourisme du 28 avril 2019

plus

Appenzell Rhodes-Extérieures

Loi sur le tourisme du 13 juin 2016

plus

Bâle-Campagne

Loi sur le tourisme du 19 juin 2003

plus

Bâle-Ville

Loi sur le développement de l’économie du 29 juin 2006

plus

Berne

Loi sur le développement du tourisme du 1er mai 2018

plus 

Fribourg

Loi sur le tourisme du 8 octobre 2021

plus

Genève

Loi sur le tourisme du 24 juin 1993

plus

Glaris

Loi sur le développement du tourisme du 6 mai 2007

plus

Grisons

Loi sur le développement de l’économie du 27 août 2015

plus

Jura  

Loi sur le tourisme du 31 mai 1990

plus

Lucerne

Loi sur le tourisme du 30 janvier 1996

plus

Neuchâtel

Loi sur l’appui au développement touristique (LTour)

du 18 février 2014

plus

Nidwald

Loi sur l’encouragement du tourisme du 16 décembre 2015

plus

Obwald

Loi sur le tourisme du 3 mai 2012

plus

Saint-Gall

Loi sur le tourisme du 26 novembre 1995

plus

Schaffhouse

Loi sur l’encouragement du tourisme du 15 mai 2017

plus

Soleure

Loi sur l’économie et le travail (WAG) du 8 mars 2015

plus

Schwyz 

Loi sur la promotion économique du 27 novembre 1986

plus

Thurgovie

Loi sur les mesures de lutte contre le chômage et l’encouragement de l’innovation et de la coopération du 28 novembre 1988

plus

Tessin

Loi sur le tourisme du 25 juin 2014

plus

Uri  

Loi sur la promotion du tourisme du 23 septembre 2012

plus

Vaud

Loi sur l’appui au développement économique (LADE) du 12 juin 2007

plus

Valais 

Loi sur le tourisme du 9 février 1996

plus

Zoug 

Loi sur le tourisme du 27 mars 2003

plus

Zurich  

Pas de loi du tourisme

13 régions touristiques

Les besoins des touristes ne s'arrêtent pas aux frontières cantonales. C'est pourquoi les offres touristiques s'étenden souvent sur plusieurs cantons. Pour cette raison, la Suisse, en tant que pays touristique, est structurée en 13 régions touristiques principales qui entretiennent des contacts étroits. Les intérêts des régions touristiques sont traités par la Conférence des directeurs d'offices de tourisme régionaux de Suisse (CDR). Un directeur / une directrice du tourisme pour chaque région est membre de la CDR.

La CDR, supra-régionale, discute de la politique touristique, du marketing, de la qualité et de la manière d'aménager l'offre pour qu'elle réponde aux besoins de l'avenir. Ses membres se réunissent quatre fois par an pour échanger leurs expériences et coordonner les activités régionales.

En savoir plus sur la Conférence des directeurs d'offices de tourisme régionaux de Suisse (CDR)

Samuel Huber, Leiter Politik

Votre contact

Samuel Huber

Responsable de la politique

+41 31 307 47 57 [email protected]

Newsletter

En savoir plus sur la FST? Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter!

en option
en option
en option