Encouragement des sports d’hiver par la Confédération

Les sports, et notamment les sports d’hiver ont des propriétés positives sur le corps et sur le bien-être, mais sont également un facteur économique important pour le tourisme suisse. Leur promotion, en particulier par le biais de l’association Initiative en faveur des sports de neige, compte beaucoup pour nous. Nous plaidons en faveur des mesures proposées suivantes:

  • doublement des subventions J&S versées pour les camps de sports de neige des écoles,
  • soutien au prêt décentralisé de matériel pour les sports de neige en collaboration avec l’industrie des articles de sport,
  • soutien à l’association «Initiative en faveur des sports de neige» par le biais d’offres de formation adaptées.

Vu le budget limité de la Confédération, la FST donne la priorité à la réalisation d’un centre national de sports de neige au lieu de l’extension de Macolin et de Tenero. Si ce centre ne devait pas être réalisé, les ressources alimenteraient la promotion des sports d’hiver.

En 2013, les recettes pour le tourisme totalisaient CHF 38,5 mia. A elles seules, les entreprises de téléfériques ont généré plus de CHF 740 mio. (saison d’hiver 2013/2014) et créent des emplois, surtout dans les régions de montagne. Malheureusement, les «journées-skieurs» ne cessent de diminuer en Suisse, et sont passées de quelque 30 mio. (saison 2003/4) à moins de 25 mio. (saison 2013/14). Pour le tourisme suisse, il est essentiel que les jeunes en particulier d’âge scolaire aient la possibilité d’accéder aux sports de neige grâce à des offres avantageuses et à des camps de sports de neige. C’est utile non seulement pour la santé des écoliers, mais aussi parce que les sports d’hiver font partie de la culture suisse.