Modification de la loi fédéral sur les étrangers

La Fédération suisse du tourisme demande que les autorisations de séjour de courte durée et les autorisations pour frontaliers ne soient pas contingentées. Les titulaires de ces autorisations ne contribuent pas à l’immigration de masse puisqu’ils ne résident qu’à titre temporaire dans notre pays. Le tourisme saisonnier en Suisse a besoin de la main-d’œuvre étrangère: jusqu’à 40% des personnes travaillant dans le tourisme viennent de l’étranger.

> Prise de position de la FST (en allemand)