Deuxième révision de la loi sur l’aménagement du territoire

La Fédération suisse du tourisme s’oppose fondamentalement à la deuxième révision de la loi sur l’aménagement du territoire qui est en projet. Elle intervient trop tôt et elle est en partie formulée d’une manière qui n’est pas suffisamment claire, tout en étant surchargée. La première révision (1er mai 2014) a permis de créer les conditions requises pour le développement du territoire en Suisse, et il convient tout d’abord de les mettre en place. Actuellement, les cantons et les communes sont entièrement accaparés par la mise en œuvre de la première étape. Une deuxième étape de cette ampleur ne devrait être lancée qu’une fois que les effets de la première auront pu être appréciés. C’est pourquoi la FST approuve la suspension provisoire de la révision, comme il en a déjà été question dans les médias début mai 2015.

Au lieu d’une seconde révision complète de la loi sur l’aménagement du territoire, la FST souhaiterait des prescriptions plus simples et plus contraignantes. Elle estime par ailleurs que les intérêts de l’économie sont bien trop peu considérés dans le projet actuel, notamment en ce qui concerne le tourisme: il représente précisément l’un des principaux facteurs économiques dans les régions alpines et devrait donc être également pris en compte dans de justes proportions, alors qu’il n’y est évoqué qu’à la marge.

Informations complémentaires