Le CF adopte la règle des 2G – Assouplissement des conditions d'entrée

Comme prévu, le Conseil fédéral a renforcé aujourd'hui les mesures et introduira la règle des 2G dès lundi. La Fédération suisse du tourisme (FST) se félicite qu'il n'y ait pas de fermetures partielles ni d'introduction généralisée de la règle des 2G+. Les conditions d'entrée restent strictes en raison de l'obligation générale de test, mais elles sont légèrement assouplies avec effet immédiat. Il est par ailleurs réjouissant de constater que le Conseil fédéral réagit aux pertes attendues dans le domaine économique. 

Le secteur du tourisme reconnaît que d'autres mesures de protection sont nécessaires pour décharger les hôpitaux et endiguer la pandémie. La situation se présente en revanche différemment qu'il y a un an: avec la vaccination et l'utilisation du certificat, on dispose d'instruments qui peuvent empêcher des restrictions massives ainsi qu'un nouveau confinement. Le fait que le Conseil fédéral tienne compte de cette évolution et renonce à des fermetures partielles et, dans une large mesure, à la règle des 2G+, est un signal important pour les activités festives dans les régions touristiques. Le secteur soutient les mesures décidées aujourd'hui et espère qu'elles auront des effets positifs sur le nombre de cas et donc sur la suite de la saison d'hiver 21/22.

La règle des 2G+ pour les personnes entrant en Suisse est maintenue
Il y a deux semaines, le Conseil fédéral avait introduit une double obligation de test pour toutes les personnes entrant en Suisse. Cette mesure est à nouveau légèrement assouplie : certes, toutes les personnes entrant en Suisse doivent toujours présenter un test négatif, mais un test rapide d'antigène négatif suffit désormais. En outre, le fait que le deuxième test après quatre à sept jours ne soit plus nécessaire pour les hôtes vaccinés et guéris constitue une simplification. La FST continue de considérer le nouveau régime d'entrée en vigueur comme sévère, mais défendable au vu de la situation épidémiologique. Elle salue le fait que le Conseil fédéral se soit à nouveau penché sur le sujet et ait adapté les règles. Du point de vue du tourisme, il s'agit de lever à nouveau la règle des 2G-plus dans le trafic touristique dès que la situation épidémiologique le permettra.

Les aides économiques sont prolongées
Le durcissement des mesures aura inévitablement des influences négatives sur l'activité économique des entreprises touristiques. Les pertes tout au long de la chaîne de valeur doivent impérativement être atténuées. Le Conseil fédéral a déjà pris aujourd'hui de premières décisions importantes dans ce sens. Il a notamment prolongé jusqu'à fin 2022 les bases juridiques de l’allocation pour perte de gain et a en outre créé une solution transitoire jusqu'en mars 2022 dans le domaine des programmes pour les cas de rigueur et de l'indemnisation en cas de réduction de l'horaire de travail. Il faut toutefois partir du principe que ces instruments devront également être disponibles au moins jusqu'à fin 2022. Si la situation l'exige, il s'agira de trouver rapidement une solution adaptée aux conditions modifiées.

Pour des questions supplémentaires, veuillez contacter:
Philipp Niederberger | Directeur de la FST | philipp.niederberger@stv-fst.ch