L'occasion de garantir la capacité d'investissement n’a pas encore été saisie

Le Conseil national a rejeté aujourd'hui une motion demandant un programme d'investissement dans le secteur du tourisme. Le programme d'investissement aurait dû garantir au secteur du tourisme, qui a été gravement touché par la pandémie, de rester compétitif et de pouvoir investir dans l'avenir. En revanche, il a approuvé deux motions relatives au tourisme du conseiller aux Etats Hans Stöckli et du conseiller national Damien Cottier.

Sans qu'elles en soient responsables, la pandémie du coronavirus a plongé les entreprises touristiques de toute la chaîne de valeur dans de grandes difficultés financières. Ils sont confrontés à un endettement croissant et ont en même temps un accès difficile au crédit. En outre, en raison de la situation épidémiologique actuelle, on ne sait pas quand le tourisme se stabilisera à nouveau au niveau national et international. Pour ces raisons, l'industrie du tourisme dépend d'un programme d'investissement qui garantit la qualité des infrastructures et donc la compétitivité internationale. Le programme d'investissement temporaire selon la motion 21.3018 aurait précisément pu combler cette lacune. En rejetant la motion aujourd'hui, le Conseil national a manqué l'occasion d'envoyer un signal fort en faveur d'un tourisme suisse de qualité. 

Soutien aux établissements d'hébergement alpin
Le secteur de l'hébergement offre un grand potentiel de réduction des émissions de CO2. Il est donc réjouissant que le Conseil national ait suivi le Conseil des Etats et adopté la motion 19.3234 de Hans Stöckli, qui demande un programme d'impulsion pour la rénovation des établissements d'hébergement dans l'Arc alpin. Le Conseil national reconnaît donc également le grand potentiel d'un secteur de l'hébergement respectueux du climat en Suisse. La porte a été ouverte à l’assainissement énergétique des bâtiments, qui aura un effet de réduction des coûts à long terme pour les établissements et augmenteront ainsi leur compétitivité. 

Accent sur la durabilité et l'innovation
Le Conseil national a également adopté la motion 21.3278 du conseiller national Damien Cottier pour un programme de soutien efficace axé sur la durabilité et l'innovation. Cela reprend l'esprit du programme fédéral de relance et confirme la voie empruntée par les associations de tourisme pour créer un «Centre de compétence national pour la durabilité». Le Confédération est maintenant appelé à soutenir le secteur du tourisme dans les projets à venir dans le domaine de la durabilité. Toutefois, les fonds prévus pour le programme de relance et le programme d'impulsion conformément à la motion Cottier ne suffiront pas à garantir la qualité du tourisme suisse à long terme. 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

  • Nicolo Paganini, Président de la Fédération suisse du tourisme, tél. +41 (0)79 605 19 43
  • Casimir Platzer, Président de GastroSuisse, tél. +41 (0)44 377 53 53
  • Andreas Züllig, Président d’HotellerieSuisse, tél. +41 (0)79 236 54 58
  • Hans Wicki, Président des Remontées Mécaniques Suisses, tél. +41 (0)79 632 72 48
  • Janine Bunte, Présidente de Parahôtellerie Suisse, tél. +41 (0)79 654 03 10