Le tourisme suisse en chiffres 2020

STiZ 2020 Artikelbild

La brochure «Le tourisme suisse en chiffres 2020» publiée par la Fédération suisse du tourisme vient de sortir de presse. Elle est publiée à un moment où le secteur dans son ensemble peut envisager un avenir plus positif, malgré certaines inquiétudes quant au développement des nouvelles variantes du coronavirus. L'exercice 2020, en revanche, a été marqué par des pertes.

L'industrie touristique a été touchée de plein fouet par la pandémie de COVID-19 en 2020, ce que reflète de manière impressionnante la brochure «Le tourisme suisse en chiffres 2020». Ainsi, l'hôtellerie suisse a affiché 23,7 millions de nuitées, soit une baisse historique de 40% par rapport à 2019. Les chiffres sont tombés à un niveau jamais atteint depuis la fin des années 1950. Le recul de la parahôtellerie a été moins important: 14,8 millions de nuitées, soit une baisse de 11,3% par rapport à l'année précédente. Le nombre de nuitées enregistré dans les appartements de vacances, pour sa part, n’a que faiblement reculé: il a diminué de 1,3% par rapport à 2019. Les campings ont même progressé en 2020 de 11,3% par rapport à l'année précédente. La demande dans ces deux secteurs a été soutenue par les clients suisses, qui ont représenté une part de plus de 80% dans la parahôtellerie l'année dernière, par exemple.

L'hôtellerie-restauration et les transports touristiques sont touchés

L'hôtellerie-restauration et les transports touristiques ont également été sévèrement touchés par la crise. Le chiffre d'affaires du secteur de l'hôtellerie-restauration a chuté de plus d'un tiers. En outre, près de 30 000 emplois ont été perdus par rapport à l'année précédente. En 2020, les CFF ont transporté en moyenne 843 000 passagers par jour, soit plus d'un tiers de moins que l'année précédente. CarPostal a également transporté 127 millions de passagers en 2020, soit un quart de moins qu'en 2019. La navigation a transporté au total 5,8 millions de passagers en moins, et le trafic passagers dans les aéroports suisses a chuté de 42 millions, soit 72%, par rapport à 2019, dans une année marquée par la pandémie de COVID-19. Il faut remonter aux années 1980 pour rencontrer des chiffres aussi bas que ceux de 2020 dans le secteur aérien.

Les voyages sont en forte baisse

Le tourisme mondial a connu sa pire année jamais enregistrée en 2020. Les arrivées internationales ont chuté de 74%. Selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), la crise économique mondiale de 2009 n’avait entraîné qu’une baisse de 4%. L'énorme effondrement de l'activité de voyage se traduit également dans la balance touristique qui vient d'être publiée, c'est-à-dire la comparaison entre les revenus des clients étrangers en Suisse et les dépenses des Suisses à l'étranger. Les recettes touristiques de la Suisse ont chuté de 47,8% en 2020 pour atteindre 9,4 milliards de francs suisses. Dans le même temps, les dépenses de la population suisse consacrées aux voyages à l'étranger ont diminué de moitié pour se fixer à 9,7 milliards de francs. Ainsi, le bilan est resté négatif même pendant l'année de crise 2020 - un phénomène qui s’observe déjà depuis 2016. 

La brochure «Le tourisme suisse en chiffres 2020» peut être téléchargée en ligne et commandée dans le shop de la FST: stv-fst.ch/fr/le-tourisme-suisse-en-chiffres.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter
Philipp Niederberger | Directeur FST | 031 307 47 55 | philipp.niederberger@stv-fst.ch