Du côté du Palais fédéral | Rétrospective session d'hiver 2020

Les effets de la pandémie ont également été le thème dominant de la dernière session de 2020. Les événements se sont d’ailleurs précipités au Parlement fédéral. Alors que le Parlement était encore en train de résoudre les divergences concernant les modifications de la loi COVID, le Conseil fédéral, en réponse à la gravité de la deuxième vague, avait déjà initié de nouvelles modifications du texte de loi, à traiter sans attendre au cours de cette même session. Comme la loi COVID-19, la loi sur les cautionnements solidaires liés au COVID-19 et la loi COVID-19 sur les loyers commerciaux figuraient au programme des deux chambres. La loi COVID 19 et la loi sur les cautionnements solidaires liés au COVID-19 ont été adoptées à l'unanimité lors du vote final, tandis que la loi sur les loyers commerciaux a finalement été rejetée. Le budget fédéral a suscité un débat similaire. Le déficit budgétisé pour 2021 est de 6,1 milliards de francs. Les dépenses s'élèvent à 82 milliards de francs suisses. Outre les objets spécifiquement liés à la COVID, la session d'hiver a offert beaucoup de contenu concernant le tourisme. La petite Chambre a notamment traité de l'initiative pour des prix équitables. À l’instar du Conseil national et du Conseil fédéral, le Conseil des États a rejeté l'initiative mais a approuvé le contre-projet. Deux motions demandant des ajustements de la taxe sur la valeur ajoutée ont également été adoptées. L'UDC a également pu obtenir une session spéciale sur l'accord-cadre au Conseil national et au Conseil des États dans le but de faire radier cet accord. Alors que le Conseil des États a renvoyé la motion à la commission chargée de l’examen préalable, le Conseil national a rejeté cet objet par 142 voix contre 52. La session d'hiver a offert tellement de sujets de discussion qu'on en oublierait presque que le Conseil national et le Conseil des États ont élu de nouvelles présidences au début de la session d'hiver. Le Conseil national sera désormais présidé par Andreas Aebi (UDC/BE), le Conseil des États par Alex Kuprecht (UDC/SZ).

Vous pouvez volontiers consulter le newsletter complet en tant que membre. > Devenir membre