Du côté du Palais fédéral | Perspective session d'automne 2020

Le Parlement fédéral reprend un fonctionnement normal pour la session d'automne du 7 au 25 septembre, tout au moins en ce qui concerne le lieu de réunion. Après avoir été temporairement accueilli à BernExpo, il tiendra sa session dans ses locaux habituels du Palais fédéral. Les effets de la pandémie de COVID-19 continuent à dominer l’ordre du jour du Conseil national et du Conseil des États. Le secteur du tourisme est particulièrement touché par les restrictions de la vie publique causées par la pandémie. Afin d'assurer la viabilité des entreprises qui étaient rentables avant la crise, deux motions de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) relatives à l'indemnisation du chômage partiel sont d'une grande importance. La CSSS-N demande la poursuite de l'indemnisation du chômage partiel. C’est aussi ce que réclame la Conseillère aux États Marina Carobbio Guscetti. La FST soutient fermement ces motions, car elles peuvent sauver des emplois dans le tourisme et contribuer à la viabilité des entreprises concernées. La FST soutient également la motion Ettlin, qui vise à prolonger la dispense temporaire de l'obligation de déclaration de surendettement jusqu'au 31 décembre 2021. Sans cette possibilité, de nombreux établissements touristiques dont le ratio de fonds propres est généralement faible dans le secteur du tourisme tomberont dans le piège du surendettement. En outre, la loi COVID-19 sera également présentée au Parlement. Avec ce projet de loi, le Conseil fédéral propose au Parlement de créer la base légale permettant de poursuivre le paquet de mesures existant en rapport avec la pandémie de COVID-19. La révision totale de la loi sur le CO2 et le financement complémentaire de l'assurance chômage sont également à l'ordre du jour.

Vous pouvez volontiers consulter le newsletter complet en tant que membre. > Devenir membre