Du côté du Palais fédéral | RÉTROSPECTIVE session d'été 2020

Du 2 au 19 juin, le Parlement s'est réuni pour la session d'été 2020 dans un cadre peu familier. Afin de respecter les règles d’éloitement, la session d'été, tout comme la session extraordinaire de début mai, a eu lieu à BernExpo et a bien sûr été largement dominée par les effets de la pandémie de coronavirus sur l'économie suisse. Par ailleurs, le Conseil national a continué à traiter les objets de la révision totale de la loi sur le CO2 et de l'initiative populaire sur l'interdiction de se dissimuler le visage avec le contre-projet indirect. Après le Conseil des États, le Conseil national a également approuvé une taxe sur les billets d'avion et des mesures visant à rendre l'essence plus chère.  Dans le cas de l'initiative populaire visant à interdire le port du voile, le Conseil national recommande un "non", comme l'a fait le Conseil des États à l'automne 2019. Celui-ci a été confronté à son tour à un grand nombre d'objets, de postulats, d'interpellations et de motions. Certains d'entre eux étaient également importants pour l'industrie du tourisme. Alors que la création d'un fonds de règlement des sinistres et l'élaboration d'un ensemble de mesures de soutien aux secteurs économiques ont été rejetées, la petite Chambre a approuvé des crédits supplémentaires et l'élaboration d'une base juridique pour des assainissements ciblés d’entreprises. Le Conseil des États n'a pas traité de l'initiative populaire pour des prix équitables ni du contre-projet indirect. À la demande de la CER-CE, la période de traitement de cet objet a été prolongée jusqu'au 23 août 2021 en raison de la pandémie de coronavirus.

Vous pouvez volontiers consulter le newsletter complet en tant que membre. > Devenir membre